Systèmes de polyuréthane pour la construction et l'industrie

La réaction au feu des toitures deck avec isolation de polyuréthane

Une erreur fréquemment commise lors de l'évaluation du comportement au feu des matériaux de construction consiste à les examiner individuellement sans se soucier de la globalité de la structure.

Comme le prouvent différentes études, notamment celle menée par ANPE et PU EUROPE au sein du laboratoire LS Fire Testing Institute, il convient d'évaluer la solution constructive dans son ensemble et de simuler l'utilisation finale du produit afin d'obtenir des valeurs fidèles à la réalité.

Reaccion fuego cubiertas deck 1.png

 

La reproduction du comportement réel des matériaux face au le feu

Le test B-Roof est destiné à répondre aux normes internationales relatives au comportement des toitures et revêtements exposés à un feu extérieur. Le but de la classification obtenue à l'issue du test B-Roof est de fournir une information plus réaliste sur la réaction au feu des matériaux en conditions réelles d'incendie.

Contrairement à d'autres classifications, le test B-Roof simule l'effet de l'air (qui détermine la propagation du feu sur les toitures) et les conditions au sein d'un bâtiment à l'aide une membrane imperméable organique placée au-dessus du matériau.

Si nous examinons uniquement les classifications réalisées à partir des tests de réaction au feu sur produits nus plutôt que dans leur application d'utilisation finale, nous abordons le problème de façon incomplète et non adaptée à la réalité des bâtiments.

 

Les différences de comportement entre les toitures en laine minérale et en polyuréthane

Si l'on s'intéresse aux normes de classification de sécurité en cas d’incendie, la laine minérale obtient une meilleure note (A1) que le polyuréthane (B-s1, d0) ; c'est principalement dû au fait que les systèmes en polyuréthane sont classés comme matériaux combustibles.

Toutefois, si l'on soumet ces matériaux au test B-Roof, les toitures en polyuréthane demeurent sous la limite requise et présentent un comportement sûr face au feu. D'autre part, les toitures en laine minérale n'empêchent aucunement la propagation du feu. Elles favoriseraient même la persistance des flammes sur la toiture. Ceci est dû en grande partie à l'« effet cheminée ».

 

Le danger de l’effet cheminée

Reaccion fuego cubiertas deck 2.jpg

Les produits en laine minérale sont ininflammables mais fibreux. Ainsi, lorsque la laine minérale est soumise au test B-Roof et aux courants d'air simulés, la structure cesse de laisser circuler l’air à travers les frettes de la toiture, ce qui génère un effet cheminée.

Celui-ci nourrit le feu qui se propage à travers la membrane imperméable. Ce phénomène explique la mauvaise performance des toitures en laine minérale par rapport aux systèmes de polyuréthane.

 

Découvrez les vidéos des tests menés par ANPE et PU EUROPE (simulation en conditions réelles) d’un feu sur une toiture isolée avec des fibres minérales et d'une autre isolée avec du polyuréthane:

Vidéos: tests de la réaction du polyuréthane au feu

 

En savoir plus

Laisser un commentaire

ARTICLE RECOMMANDÉ

Système de polyuréthane pour l’imperméabilisation de couvertures et toitures avec ETE

Urespray P-500 est un élastomère de polyuréthane utilisé pour imperméabiliser et protéger tous les types de surfaces. Ce système a fait l'objet d'une Évaluation Technique Européenne (ETE n ° 16/0153).

Lire plus

ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS

ABONNEZ-VOUS À NOTRE BLOG

Téléchargez Catalogue
Réhabilitation de la fontaine de Plaça Catalunya à Sabadell
CONTACTA CON SYNTHESIA INTERNACIONAL