Inconvénients liée a une  pose discontinue du polyuréthane

La pose discontinue d'un système de polyuréthane peut être à l'origine d'un véritable gaspillage de chauffage et de climatisation. C'est pourquoi il est nécessaire de respecter les étapes de pose lors de l'installation de ce matériau isolant, sans quoi on risquerait d'observer des résultats néfastes en matière d'isolation et imperméabilité.
En général, il est recommandé de ne pas rompre la continuité de la mousse de polyuréthane une fois projetée. Outre la perte d'isolation, l'étanchéité du système pourrait s'en trouver compromis et engendrer des fuites. C'est pourquoi toutes les opérations devant être effectuées sur la couche principale devront l'être avant la pose du système de polyuréthane.
 
Afin de perdre le moins d'énergie possible et de réduire la consommation, l'enceinte d'un bâtiment doit être correctement isolée. Avec le polyuréthane projeté, il est possible d'obtenir une isolation continue offrant un comportement optimal aux intempéries.

Inconvenientes de la discontinuidad de aplicación del poliuretano 1.jpg

 

Prévention des fissures aux niveau des joints de dilatation

Si l'on applique directement la mousse de polyuréthane sur les joints de dilatation, des fissures peuvent apparaître si le substrat vient à se dilater ou à se contracter. Ceci est particulièrement problématique dans le cas des toitures et terrasses car les fissures peuvent nuire à leur imperméabilité. Il est pourtant facile d'éviter ce désagrément si l'on apporte aux jointures toute l'attention nécessaire lors de la pose.
 
Bien que la mousse de polyuréthane puisse admettre une déformation permanente, il arrive que les tensions générées par la dilatation-contraction de jointures très larges (2-4 cm) ne puissent pas être absorbées par la mousse. Pour absorber ces tensions, il faut bien les répartir afin d'en minimiser les effets. Ceci se fait grâce à l'installation d'une membrane de séparation élastique, en caoutchouc synthétique par exemple, d'une largeur de 30 cm recouverte d'une couche de polyuréthane.
 
Dans le cas où le problème apparaîtrait avant la pose de la membrane, il est possible de projeter la mousse dans un caisson plus large que la membrane (environ 50 cm) en plaçant cette dernière au centre avant de projeter le polyuréthane. Cette solution s'applique également aux fissures de dimension importante qui se comportent de façon identique aux joints de dilatation.

Inconvénients de la discontinuité dans l'application du polyuréthane

 

Contrôle du chef de chantier pendant l'exécution

Si l'on souhaite contrôler l'installation du polyuréthane pour éviter tout inconvénient en cas de discontinuité de l'application, il est recommandé que le chef de chantier contrôle les points suivants :
  • La propreté de la dalle du plancher dans le cas d'une projection sur façade pour assurer une bonne adhérence de la mousse à ce niveau.
  • La réalisation de la pose en couches successives selon l'épaisseur maximale spécifiée par le fabricant du système.
  • La protection de tous les éléments susceptibles d’être salis.
  • Le contrôle du bon traitement des ponts thermiques.
  • Le contrôle de l'existence d'une barrière de vapeur si besoin est.

 

TÉLÉCHARGER. Vidéo de cas réel d'application de systèmes de polyuréthane

En savoir plus

Laisser un commentaire

ARTICLE RECOMMANDÉ

 

mito poliuretano e incendios 03

Le polyuréthane est sûr en cas d'incendie?

Nous vous présentons une compilation de données et d’études scientifiques qui démantèlement les mythes autour du comportement face au feu des systèmes en polyuréthane.

Boton seguir leyendo FR

ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS

ABONNEZ-VOUS À NOTRE BLOG

Nuevo llamado a la acción
Nueva llamada a la acción
Contactez-nous!