Poliuretan Spray S-OC-008E pour isoler murs intérieurs maçonnés ou en béton

Le Poliuretan Spray S-OC-008E est un système de polyuréthane thermoacoustique à deux composants: polyol et isocyanate. Le système s’applique par projection sur le chantier pour obtenir des mousses à cellules ouvertes à basse densité, avec de bonnes propriétés d’absorption acoustique.

Le système Poliuretan Spray S-OC-008E ne contient pas d’agents moussants nuisibles à la couche d’ozone et ne contribue pas au réchauffement climatique.

Son application principale est l'amélioration de l'isolation thermique et acoustique face aux bruits aériens dans les enveloppes des bâtiments, tant dans des cloisons entre voisins que dans des façades extérieures. 

 

Exécution sur murs intérieurs maçonnés ou en béton  

Contre-cloisons maçonnées  

Le procédé s’applique par projection avec des équipements de haute pression, équipés de chauffage, avec un rapport de mélange de 1:1 en volume. 

Pendant la projection, le produit doit être appliqué en une ou deux couches maximales jusqu’à l’obtention de l’épaisseur demandée. Pour les épaisseurs supérieures à 200 mm, l’application sera réalisée en deux couches. L’applicateur doit contrôler l’épaisseur du produit.

En fonction des conditions d’application, la température initiale de consigne recommandée pour les tuyaux et la préchauffe est 30-60ºC. La pression initiale de consigne recommandée est de 60-100 bars. 

Le mélange des composants se fait dans la chambre de mélange du pistolet de projection. La régulation du débit se fait par réglage de la pression ou par adaptation des buses de projection. Après chaque interruption de travail, la chambre de mélange est nettoyée, par de l’air comprimé ou par voie mécanique, éventuellement en ayant recours à un produit de nettoyage.

La contre-cloison est dimensionnée et mise en œuvre conformément au NF DTU 20.13.

 

Pose du pare-vapeur (zones très froide)  

En l’absence d’étude spécifique, il est nécessaire de mettre en œuvre une membrane pare-vapeur après la projection avec:

  • sd > 18 m pour une utilisation du procédé en climat de plaine ;  
  • sd > 57 m, pour une utilisation du procédé dans les zones très froides ou en climat de montagne. Note: Une zone très froide est définie par une température de base inférieure à -15°C (NF P52-612/CN) ou par une altitude supérieure ou égale à 600 m.  

Le pare-vapeur est installé sur l’ensemble de la paroi, toujours du côté de l’ambiance chaude. Afin d’assurer la continuité  complète du pare-vapeur sur l’ensemble de la paroi, le recouvrement entre les lés est de 10 cm dans toutes les directions et  un débord de même dimension sur la périphérie de chaque paroi est prévu.  

L’étanchéité des recouvrements et des jonctions doit être assurée.  

Une pose perpendiculaire au sens des montants est privilégiée. Dans le cas contraire, le recouvrement des lés doit être réalisé au droit des montants.  

Le pare-vapeur est maintenu en position à l’aide:  

  • D’un ruban adhésif double face, d’un agrafage.
  • Ou à l’aide de tout autre dispositif dédié adapté décrit dans l'Avis Technique ou Document Technique d’Application du système de barrière d’étanchéité à l’air ou à la vapeur d’eau.  

 

Télécharger DTA Poliuretan Spray S-OC-008E murs

 

Traitements de points singuliers 

Les points singuliers sont traités avant application du polyuréthane projeté in situ:

  • Jonctions du mur avec les huisseries
  • Jonctions avec les menuiseries
  • Jonctions des angles saillants et angles rentrants
  • Jonctions avec le plafond, lorsqu’il est en place avant la projection, ou la paroi incliné en combles aménagés
  • Jonctions avec la dalle haute (plafond non mis en œuvre avant la projection)
  • Jonctions avec le plancher
  • Traitement des conduits de fumée
  • Traitement d’éléments traversants (autres que conduits de fumée)
  • Traitement des gaines techniques

Les paragraphes suivants décrivent les mesures appliquées, en particulier vis-à-vis de l'étanchéité à l'air.

 

Jonctions du mur avec les huisseries  

L’objectif est d’assurer la continuité de l’isolation à la périphérie des huisseries et l’étanchéité à l’air de façon à éviter les ponts thermiques et un risque éventuel de condensation. Les huisseries retenues sont de dimensions adaptées au complexe final. 

L’application commence par la projection d'un cordon de polyuréthane en périphérie de chaque paroi, autour des ouvertures sur une bande de 200 mm de largeur. 

Lors de la projection sur des points singuliers telle la liaison avec un refend sur joint de dilatation, les seuils de portes etc…, l’applicateur doit procéder à une inspection à la suite de la projection de la première couche expansive. L’applicateur doit s’assurer que les supports ne sont plus visibles car intégralement recouverts par l’isolant. Si des interstices subsistent il  procèdera au remplissage de ces cavités avant de continuer. 

 

Jonctions avec les menuiseries  

Pour les fenêtres situées côté intérieur, les étapes de fixation et calage doivent être exécutées selon les dispositions de conception choisies. 

Les calfeutrements sont réalisés à l'aide de mastic avant la projection du polyuréthane. 

L’applicateur réalisera un premier cordon périphérique en projetant la mousse polyuréthane de manière à recouvrir le joint mastic. Le produit est ensuite appliqué sur ce cordon périphérique et la paroi attenante jusqu'à obtention de l'épaisseur  demandée (cf. figures 3 et 4).  

 

Figure 3 Menuiserie calfeutrée en applique intérieure, fixée en applique intérieure

Figure 3: Menuiserie calfeutrée en applique intérieure, fixée en applique intérieure

Figure 4 Menuiserie calfeutrée en tunnel, fixée en  tableau

Figure 4: Menuiserie calfeutrée en tunnel, fixée en  tableau  

 

Jonctions des angles saillants et angles rentrants  

Les angles rentrants et les angles sortants font partie de la périphérie des murs. A ce titre, ils sont traités en début de projection avec la projection d'un cordon de polyuréthane pour assurer la continuité de l'isolation et l'étanchéité à l'air. 

 

Figure 5 Traitement des angles saillants et des angles rentrants

Figure 5: Traitement des angles saillants et des angles rentrants  

 

Jonctions avec le plafond, lorsqu’il est en place avant la projection, ou la paroi incliné en combles aménagés  

La jonction entre la plaque de plâtre du plafond ou de la paroi inclinée et le mur support doit être traitée par le plaquiste avant projection de l'isolant conformément à la norme NF DTU 25.41. 

Les rails bas et hauts de contre-cloisons doivent être fixés au plancher béton intermédiaire ou au plafond avant la projection de l’isolant. Le produit est projeté sur le mur et sous le plafond en arasant le nu extérieur du rail.  

 

Figure 6  Traitement de la jonction avec le plafond

Figure 6 : Traitement de la jonction avec le plafond  

 

Jonctions avec la dalle haute (plafond non mis en œuvre avant la projection)  

L'isolant étant projeté entre le mur support et la lisse haute et en raison de son adhérence à la dalle haute, l'étanchéité à l'air  est assurée.  

 

Jonctions avec le plancher  

L’étanchéité à l’air est assurée avec la projection entre le mur support et la lisse basse en raison de son adhérence au plancher.  

 

Traitement des conduits de fumée  

L'isolant ne doit jamais être posé en contact direct de conduits de fumée, d’inserts ou de toute autre source de chaleur. Il convient de respecter les prescriptions des normes NF DTU 24.1 et 24.2.  

 

Traitement d’éléments traversants (autres que conduits de fumée)  

En cas de présence éventuelle de canalisation ou fourreau traversant la paroi support, un cordon de polyuréthane est projeté autour de l'élément assurer la continuité de l'isolation et l'étanchéité à l'air, avant d'isoler la paroi.  

 

Traitement des gaines techniques  

Les gaines techniques (réseaux de fluides et gaines électriques) sont:  

  • Soit installées entre l'isolant et le parement intérieur dans l’espace vide généré par la pose d'ossatures sur lesquelles vient se fixer le parement intérieur. Dans ce cas, l'isolant est à l'aplomb des montants.
  • Soit installées avant la projection de l’isolant qui les recouvre. Avant de commencer la projection, l’applicateur contrôle les conditions de fixation de ces canalisations (cavaliers de fixation tous les 50 cm) et procède si nécessaire au renforcement  de ces fixations. L’isolant est ensuite projeté en suivant le sens de la gaine, d’abord de chaque côté de celles-ci et ensuite  au-dessus.
  • Soit installées en apparent, sur le parement.  

 

Télécharger DTA Poliuretan Spray S-OC-008E murs

 

ARTICLE RECOMMANDÉ

 

Equipos-de-proteccion-biológica-ventajas-del-poliuretano

Équipement de protection biologique: avantages du polyuréthane

Apprécié des fabricants d'équipement de protection biologique, le polyuréthane offre une barrière résistante, sûre et durable contre les agents contaminants. 

botón-LP-descarga-1

ARTICLES LES PLUS CONSULTÉS

ABONNEZ-VOUS À NOTRE BLOG

Nouveau site web - Découvrez-le maintenant!
Nueva llamada a la acción
Fiche technique Spray polyuréthane S-35RGB/ECO